Il n’y a pas d’obligation explicite de renseigner l’acquéreur du type de chauffage établi dans le bien mis en vente. En réalité, ceci rentre plutôt dans l’obligation générale d’information qui incombe au vendeur. Celui-ci doit donc informer l’acquéreur de l’ensemble des aspects du bien immobilier, et donc des aspects du système de chauffage, y compris le type d’installation. S’il s’agit d’un chauffage à mazout, ceci comprend la capacité du réservoir, son emplacement, l’année de placement, etc. 
Plus d'infos sur le site informazout
Ce site propose sous la forme de fiches techniques, une description succincte de la législation applicable aux réservoirs à mazout. Il faut tout d’abord sélectionner la région concernée (Flandre, Wallonie, Bruxelles). Ensuite, plusieurs options sont possibles, selon qu’il s’agit de placer un nouveau réservoir, de faire contrôler un réservoir existant ou selon qu’il s’agit d’un réservoir déclassé ou qui n’est pas utilisé. Par ailleurs, pour certaines de ces options, une distinction est faite selon la capacité du réservoir, selon qu’il est aérien (et donc accessible) ou enfoui (non accessible).

SOURCE : www.notaire.be